Image : carton d'invitation pour l'inauguration du projet Aster réalisé par Delphine Gigoux-Martin

« Aster » de Delphine Gigoux-Martin

ASTER est une œuvre de Delphine Gigoux-Martin pour la voûte du barrage de Saint-Étienne Cantalès, elle sera inaugurée le 2 juillet 2021 à partir de 19h.

ASTER est une commande publique de la Communauté de commune de la Châtaigneraie cantalienne, soutenue par le ministère de la Culture, le Conseil départemental du Cantal, les communes de Laroquebrou, Saint-Étienne Cantalès, Saint-Gérons, EDF et Crédit Agricole Centre-France.
Dans le cadre de cette commande, un cycle de conférences et événements a été mis en place et bénéficie du soutien de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne, avec les partenaires de la Ville d’Aurillac, des communes de Saint-Étienne-Cantalès, Saint-Gérons, Maurs, Vieillevie et, en partenaire exceptionnel pour l’exposition à Vieillevie, l’ENSA Limoges.

En savoir plus sur le projet Aster (étoile en grec) :

Image : étoile de mer dans le cadre du projet Aster réalisé par Delphine Gigoux-Martin

Il s’agira de fixer sur la coquille du barrage des étoiles de mer en céramique émaillée. Sous l’éclat du soleil, le jour, intriguant l’œil de loin, elles brilleront et dessineront une ou des constellations.

Celles-ci représentées par 300 pièces émaillées moulées sur de véritables étoiles de mer, pour certaines phosphorescentes, vont dessiner « un ciel changeant, en mouvement, un ciel vivant comme l’est le vrai ciel », précise l’artiste passionnée par la nature.

Une invitation pour le spectateur à s’arrêter, et vivre l’expérience à différents moments. 

Mais que s’y passera-t-il donc la nuit, ou à ces moments privilégiés de l’aurore et du crépuscule ? Lorsque le soleil ne brille plus, tout devra-t-il se taire ?

Les constellations, ces lignes par lequel l’œil de l’être humain a relié les étoiles, dessinent volontiers un bestiaire : le taureau, le cancer, le capricorne. L’être humain a projeté dans le ciel au-dessus de sa tête, l’image des animaux qu’il fréquentait ici-bas. Le barrage, voûte céleste, pourrait de même devenir écran, et accueillir des dessins projetés, des animations d’animaux. Ceux qui sortent du bois, de l’environnement qui entoure le barrage, la rivière et le lac à ces heures-là.

L’installation est en cours de production sur la voûte du barrage hydroélectrique de Saint-Étienne-Cantalès, dans le Cantal.

Le site sera accessible au public, à partir du 2 juillet 2021.


 


ENSA LIMOGES | Campus de Vanteaux | 19, avenue Martin Luther King | B.P. 73824 | 87038 LIMOGES CEDEX 01 | 05 55 43 14 00

CONTACTEZ-NOUS